Italie : L’identité des deux policiers ayant abattu Anis Amri fait polémique

Italie : L’identité des deux policiers ayant abattu Anis Amri fait polémique

Par -
cp
Capture d’écran du compte Twitter de Luca Scata

Le premier ministre et le ministre de l’Intérieur italiens ont révélé hier, vendredi 23 décembre l’identité des deux policiers qui ont abattu, à Milan, le Tunisien Anis Amri, annoncé comme étant le premier suspect de l’attentat de Berlin.

«Merci du fond du cœur aux policiers Christian Movio et Luca Scatà pour leur professionnalisme», avait ainsi posté sur Tweeter Marco Minniti. Le ministre italien de l’Intérieur.

Selon Le Parisien, qui se base sur les informations du quotidien italien La Repubblica, les internautes ont consulté les comptes tweeter et Facebook des deux policiers, pour découvrir qu’ils postaient des contenus racistes.

« A cette polémique s’ajoute la révélation, via leurs identités, des sympathies politiques très droitières des deux agents. Après le tweet du ministre, de nombreux internautes ont consulté les comptes des deux « héros » sur les réseaux sociaux.

Ils ont découvert ainsi que Christian Movio, l’agent blessé par balle à l’épaule, partageait sur Facebook des post racistes, tandis que Luca Scatà avait publié sur Instagram des photos de Benito Mussolini et un selfie avec le salut romain, main tendue. » a-t-on écrit.

Le préfet de police de Milan, Antonio De Iesu, a expliqué que les profils des deux policiers sur les réseaux sociaux avaient été occultés.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo