Le Figaro qualifie la Tunisie de vivier du terrorisme mondial

cc

Le pays s’impose comme le plus grand exportateur de djihadistes au monde, c’est ainsi que débute l’article publié hier jeudi 22 décembre 2016 par le quotidien français Le Figaro pour évoquer la Tunisie.

C’est après l’attaque survenue à Berlin en Allemagne, que le média en question s’est permis de publier un article pour enfoncer le clou encore plus, concernant les situations sécuritaire, touristique et économique en Tunisie, sachant que les deux pays œuvrent pour faire revenir les touristes français en Tunisie.

« La Tunisie est donc une fois de plus montrée du doigt. Après Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l’auteur de l’attentat de Nice, c’est à nouveau l’un de ses ressortissants, Anis Amri, qui est aujourd’hui recherché par les polices européennes, pour avoir foncé avec un camion sur un marché de Noël de Berlin.

Ce nouvel attentat, également revendiqué par l’État islamique, vient rappeler le poids démesuré qu’un petit pays d’environ 10 millions d’habitants a pris dans le terrorisme international. » a-t-on écrit.

Intitulé : « La Tunisie, ce vivier du terrorisme mondial » l’article a même rappelé que les Tunisiens sont allés faire le djihad en Afghanistan dans les années 80. Or, on sait tous que ce sont surtout les Algériens qui se sont rendus nombreux en Afghanistan.

On a rappelé également la série d’attentats qui a frappé la Tunisie à commencer par celui du musée du Bardo pour venir à l’attaque visant un bus de la garde présidentielle et l’assaut djihadiste de Ben Guerdane.

« A tous les échelons du terrorisme islamique on trouve des Tunisiens », a-t-on encore dit, citant des rapports sécuritaires et des avis de spécialistes.

L’article en question est constitué de recoupements de données statistiques et de rapports sécuritaires sans se pencher toutefois sur la profondeur du phénomène planétaire, d’autant plus que les médias allemands, censés être les plus concernés à l’heure actuelle par la Tunisie, n’ont pas été aussi hostiles à l’image de notre pays.

KJ

Commentaires: