Des enfants cobayes en Tunisie ? Samira Meraï réfute !

vaccin

Lors de sa participation à la réunion des membres du gouvernement tenue hier, dimanche 18 décembre 2016, la ministre de la Santé Samira Meraï a commenté l’affaire concernant une éventuelle implication de l’Institut Pasteur dans des recherches cliniques effectuées sur des enfants tunisiens pour le développement d’un médicament contre la leishmaniose.

Meraï a dénoncé la campagne qui, selon elle, est dirigée contre l’Institut Pasteur et porte atteinte à la Tunisie et à l’une des institutions les plus historiques du pays.

La ministre a ajouté que contrairement à ce qui a été annoncé par le documentaire, aucun médicament fabriqué en Tunisie n’a induit d’effets secondaires indésirables.

Rappelons que ce documentaire a été diffusé le 17 décembre sur la chaine Al Jazeera. Dans ce film d’investigation, on voit plusieurs personnalités politiques tunisiennes, notamment Kamel Idir qui souligne que la Tunisie n’a pas de relations directes avec Israël, ou encore Abdesattar Ben Moussa président de la Ligue tunisienne des Droits de l’homme qui indique qu’il s’agit d’un « crime contre l’humanité, un crime de l’Etat ».

Lire aussi :

Commentaires: