Ben Sedrine: « Les témoins et victimes de violations doivent bénéficier d’une protection »

sihem-bensedrinePlusieurs témoins et victimes de violations des droits humains ayant témoigné lors des audiences publiques, tenues mi-novembre dernier, subissent des menaces, a confié, jeudi 15 décembre 2016 la présidente de l’Instance Vérité et Dignité, Sihem Ben Sedrine.

Elle a, dans ce sens, appelé les ministères de la Justice et de l’Intérieur à soutenir les efforts de l’IVD visant à protéger les témoins et victimes contre les risques encourus et à poursuivre en justice les personnes qui les menacent pour garantir la réussite des mécanismes de la justice transitionnelle, rapporte l’agence TAP.

Ben Sedrine qui s’exprimait, jeudi, dans le cadre d’une conférence sur le thème ” Les juridictions spécialisées : un mécanisme de lutte contre l’impunité ” a estimé que la loi sur la justice transitionnelle exige la mise en place d’un programme pour la protection des témoins et victimes des violations des droits humains au niveau de l’instance d’une part, et de la justice spécialisée d’autre part.

Elle a ajouté que la loi relative à la justice transitionnelle en Tunisie prévoit plusieurs mécanismes pour combattre l’impunité et restituer aux victimes leurs droits, dont la création de juridictions spécialisées.

Commentaires: