Tunisie : Le 1er septembre, date de la prochaine rentrée scolaire

neji-jalloul

Lors d’une réunion des cadres de Nidaa Tounes à Sahline, gouvernorat de Monastir, le ministre de l’Education Neji Jalloul a démenti l’information portant sur le changement du calendrier scolaire.

Jalloul a annoncé que sauf quelques ajustements pourraient être introduits dans ce calendrier, d’ailleurs la prochaine rentrée scolaire aura lieu le 1er septembre et non pas le 15, rapporte Jawhara fm.

« Nous avons été obligés de garder la précédente rentrée scolaire au 15 septembre, vue les pressions exercées par différentes parties. […] La prochaine rentrée aura bel et bien lieu le 1er septembre, ce qui nous permettra de retrouver les vacances d’hiver et du printemps à leurs dates habituelles », a t-il indiqué, selon la même source.

Jalloul et les interminables protestations

La députée à l’Assemblée des Représentants du Peuple Samia Abbou a déclaré que le ministre de l’Education Neji Jalloul doit quitter son poste.

Abbou a accusé le ministre d’avoir usé de son pouvoir pour donner à son frère un poste au sein du ministère.

Elle a ajouté que Jalloul a commis des erreurs impardonnables et qu’il n’est pas possible que les enseignants et les élèves qui protestent en masse depuis quelques semaines protestent sans une raison valable, selon elle.

Mais pas que. Les enseignants du primaire et du secondaire ont observé mercredi 30 novembre un mouvement protestataire devant le ministère de l’Education.

Le ministre Néji Jalloul perturbe le cursus de la réforme de l’Education, selon le secrétaire général du syndicat de l’Enseignement Secondaire, Lassaad Yaacoubi.

Les enseignants demandent le départ du ministre car ils le considèrent comme une menace au programme de l’éducation en Tunisie, selon Yaakoubi.

Commentaires: