BeThree : Un bracelet intelligent propulse trois jeunes tunisiens vers Los Angeles

BeThree. Crédit photo : Jeune Afrique
BeThree. Crédit photo : Jeune Afrique

Ils sont trois jeunes tunisiens diplômés de l »école d’ingénieurs privée Esprit et il y a près d’un an ils ont décidé de lancer leur propre startup BeThree (Be Protected, Be Rescued, Be Safe), spécialisée dans le domaine biomédical.

Âgés de 22 à 25 ans, Youssef Aissa, Bechir Zakkour Farhat et Mohamed Rhodesly ont eu l’idée de développer une technologie qu’ils ont appelé « WellBeat ».

Il s’agit d’un bracelet intelligent qui détecte tous les signaux biologiques comme la fréquence cardiaque, la saturation de l’oxygène dans le sang ou encore la pression artérielle, et émet un signal d’alerte au patient et à son médecin en cas d’une anomalie de l’algorithme.

be3

« En cas d’anomalie, le dispositif déclenche l’envoi d’un SMS aux proches et/ou au médecin du patient, en indiquant ses coordonnées GPS, ce qui permet d’intervenir rapidement. Et de sauver des vies. L’application permet par ailleurs d’assurer un monitoring médical et de faciliter les échanges de données avec les médecins », a écrit Jeune Afrique.

L’innovation technologique développée par ces trois tunisiens a intéressé  le Wonka Lab, un accélérateur californien qui les a invités à Los Angeles pour les aider à « internationaliser » leur produit.

Une fierté !

Commentaires:

Commentez...