Aucun gouvernorat n’est attractif pour y investir, selon l’IACE

Investissement-TunisieInstauring an advocacy Champion for Economy (IACE) a publié son rapport sur « l’attractivité régionale 2016 » en Tunisie. Un rapport au constat affligeant puisque aucun des 24 gouvernorats n’est attractif pour y investir.

Les 24 gouvernorats tunisiens ne sont pas attractifs pour y investir et n’offrent pas un climat propice aux affaires, indique le rapport présenté, samedi 12 novembre par Instauring an advocacy Champion for Economy.

Classement à travers six domaines

Il s’agit d’un rapport réalisé sur un échantillon représentatif de 539 entreprises installées sur tout le territoire tunisien. Il donne un aperçu du climat d’affaire local et classe les gouvernorats les plus compétitifs en Tunisie à travers six domaines (les services municipaux, les services non municipaux, la transparence et l’accès à l’information, l’approche participative, l’infrastructure, le cadre de vie, la disponibilité de la main d’œuvre).

Ce rapport sur l’attractivité régionale essaie de définir les multiples entraves auxquelles les investisseurs tunisiens et étrangers sont confrontées telles que les démarches administratives, l’infrastructure modeste, la qualité des services municipaux et l’absence de main d’œuvre qualifiée, insistant sur les difficultés dans la collecte des informations et des statistiques auprès des structures régionales, rapporte l’Agence TAP.

Sous la moyenne !

L’enquête montre également que les 24 gouvernorats ne sont pas attractifs et ne disposent pas d’un climat d’affaire satisfaisant. Sur une note allant de 1 (pas du tout satisfait) à 10 (très satisfait) pour chaque domaine, tous les gouvernorats n’ont pas atteint la moyenne (5).

L’IACE est un think-Tank international qui a pour vocation de répondre aux besoins des chefs d’entreprises. Il vise à renforcer la communication entre chefs d’entreprises, fournir des informations diverses sur l’économie et concevoir des programmes de formation au profit des futurs entrepreneurs.

Commentaires:

Commentez...