La BAD accorde un prêt de 180 millions d’euros à la Tunisie pour réduire les disparités régionales

Banque Africaine de Développement
Banque Africaine de Développement

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, dans un communiqué publié le 2 novembre, avoir accordé à la Tunisie un prêt de 180 millions d’euros, destiné à favoriser la réduction des disparités régionales.

Ce prêt qui entre dans le cadre du Programme d’appui au développement régional inclusif (PADRI), permettra de stimuler le développement régional dans 16 gouvernorats prioritaires à travers la relance de l’investissement, l’inclusion sociale et la promotion de la gouvernance locale.

Le PADRI a pour objectif d’améliorer l’attractivité des gouvernorats prioritaires, à travers la relance de l’investissement public et son exécution. Il contribuera également à promouvoir l’employabilité des jeunes et à améliorer le cadre de vie des populations, à travers le développement du capital humain, rapporte l’agence Ecofin.

«Le programme permettra d’accroître l’investissement public de 64,4% (2011-2015) à 70% dans les 16 gouvernorats prioritaires, au cours des cinq prochaines années. Il contribuera également à attirer l’investissement privé et à améliorer les capacités d’exécution et l’inclusion sociale dans ces régions», a précisé la directrice par intérim du département du Développement humain à la BAD, Sunita Pitamber.

Le PADRI contribuera également à ramener la proportion de population vivant au-dessous du seuil de pauvreté de 1/6 en 2015, à 1/10 en 2021.

Les gouvernorats prioritaires concernés sont Jendouba, Kasserine, Kairouan, Siliana, Sidi Bouzid, le Kef, Tataouine, Béja, Gafsa, Médenine, Mahdia, Gabes, Kebili, Zagouan, Tozeur et Bizerte.

Commentaires:

Commentez...