L’incroyable destin de Mohamed Khaznadar : De sa Grèce natale à la cour de cinq beys de Tunis

Mamelouk, Mohamed Khaznadar est d’origine grecque. Il est en effet né en 1810 dans l’île de Cos puis deviendra esclave du bey Hussein.

Cinquante ans au pouvoir

armoiries-beylicalesCe mamelouk gravira tous les échelons du pouvoir et saura se maintenir pendant un demi-siècle aux plus hautes fonctions de l’Etat husseinite.

Aprés avoir été trésorier de Saheb Etabaa puis caid de Sousse et Monastir, Mohamed Khaznadar sera nommé ministre de l’Intérieur en 1861. Il dirigera les années suivantes plusieurs autres ministères comme celui de la Marine ou celui de la Guerre.

A ne pas confondre avec Mustapha Khaznadar

Il deviendra Premier ministre en juillet 1877 avant de se retirer des affaires en 1883. Décédé en 1889, il aura eu une longévité politique impressionnante puisqu’il resta en fonction une cinquantaine d’années au service de cinq beys différents.

Un incroyable destin pour celui qui, de sa Grèce natale, se retrouva au sommet de l’Etat en Tunisie. Il ne faut toutefois pas le confondre avec Mustapha Khaznadar qui, lui, est né à Chio en 1817 et fut le beau-frère de Ahmed Bey avant de devenir le tout-puissant ministre de Sadok Bey.

H.B.

Commentaires:

Commentez...