La grève des pompistes annulée dans le temps additionnel ou l’art de semer la panique !

La grève générale des agents des stations-service, prévue ces mardi 4 et mercredi 5 octobre, a été annulée à la dernière minute alors qu’elle devait prendre effet à partir de minuit, aujourd’hui.

Une dernière réunion de négociations entre la Chambre syndicale nationale des gérants et propriétaires de stations-service relevant de l’UTICA et la Fédération générale des métiers et des services, relevant de l’UGTT, a eu lieu dans la nuit et s’est soldée, vers 01h00 du matin par un accord.$

محطة وقود في تونس

Cet accord prévoit la hausse des salaires des employés des stations-service de 6% et de l’octroi d’une prime de transport de 10 dinars et d’une prime de présence de 3 dinars au titre de l’année 2015.

L’annonce de la grève ou plutôt sa confirmation, hier, a provoqué un état de panique et de désordre total surtout au niveau de la capitale Tunis et de ses banlieues.

En effet, les stations-service ont été prises d’assaut par les automobilistes, créant de véritables embouteillages aux alentours des distributeurs d’essence.

De nombreux automobilistes se sont rués vers les stations et des files d’attente interminables se sont formées.

Dans la soirée du lundi 3 octobre et alors que la panique était déjà consommée, la secrétaire générale de la fédération générale des métiers et des services, relevant de l’UGTT, a annoncé dans une déclaration à la Radio Nationale la possibilité d’annuler la grève et a fait savoir qu’un accord portant sur la majoration salariale de ces agents serait signé avant minuit.

Rappelons que la chambre nationale des gérants et propriétaires des stations-service, relevant de la fédération nationale de la chimie à l’UTICA avait refusé de signer l’annexe de régulation de cette majoration, arguant la faible marge de bénéfice qui leur est attribuée (1,5 millime par litre), ces derniers revendiquant de porter cette marge à 2 millimes par litre.

Commentaires: