49,1% des femmes tunisiennes ont subi des violences basées sur le genre

Violences à l'égard des femmes
Violences à l’égard des femmes

49,1% des femmes tunisiennes ont subi des violences basées sur le genre dans la rue au cours des quatre dernières années, selon une étude réalisée par le Centre de Recherche d’Etude de Documentation et d’Information sur la Femme (CREDIF) en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP).

L’étude qui a été menée auprès de 2913 femmes âgées entre 18 et 64 ans réparties sur 200 régions du pays montre que 80% de ces actes de violences ont été commis contre les femmes de plus de 45 ans.

Les femmes au foyer sont les plus touchées

La catégorie des femmes les plus touchées sont les femmes au foyer (56%), les ouvrières (42,5%) et les étudiantes (15,9%) a indiqué Héla Ouaili Mallek, universitaire spécialiste en statistiques.

Les formes de violence de la rue se répartissent comme suit : violence verbale (36,3%), violence psychologique (38,5%), violence physique (14,9%) et violence sexuelle (10,4%).

La violence dans la rue est élevée à Gabes

Le gouvernorat de Gabes arrive en tête des lieux où les femmes ont subi plus de violences avec 62% contre 61,5% à Zaghouan et 54,2% à Tunis.

Commentaires: