Les ministères à vocation économique et sociale dans le collimateur de l’UPL

Slim Riahi

La formation du prochain gouvernement d’union nationale n’est pas encore claire. Plusieurs ministres pourront rester dans leurs postes, d’autres seront certainement remplacés. Mais la question qui se pose est « qui remplacera qui » ?

Le président de l’UPL, Slim Riahi s’est dit prêt à laisser tomber tous les portefeuilles ministériels s’il a le ministère de la Fonction Publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption.

Mais pas que…

A priori les ministères à vocation économique et sociale sont aussi dans le collimateur de l’UPL. C’est ce que la responsable de la communication et membre du bureau politique de l’UPL Yosr El Mili a indiqué à l’agence TAP.

Selon elle, l’UPL vise les ministères à vocation économique et sociale tels que ceux de la femme, de la jeunesse et du développement qui sont plus proches des orientations du parti.

A rappeler que Slim Riahi s’est entretenu hier, dimanche 7 août 2016, avec le chef du gouvernement désigné Youssef Chahed.

La réunion a porté sur la formation, la structure du nouveau gouvernement et la possibilité de fusionner certains ministères.

 

Commentaires:

Commentez...