Erdogan : « La Turquie est plus forte aujourd’hui qu’avant le 15 juillet »

Le président turc, Racep Tayyib Erdogan
Le président turc, Racep Tayyib Erdogan

Les arrestations se poursuivent en Turquie, deux semaines après la tentative de coup d’état avortée avec l’arrestation de onze militaires faisant partie du commando qui a attaqué l’hôtel de Marmaris où se trouvait le président turc Racep Tayyip Erdogan le soir du 15 juillet dernier, a annoncé ce lundi 1er août le ministère de l’Intérieur turc.

Ces onze soldats étaient en fuite depuis cette tentative avortée et faisaient partie d’un commando de 37 militaires qui sont désormais placés en détention provisoire. Un seul soldat de ce commando est encore en fuite.

Ce dimanche, 1389 soldats ont été renvoyés de l’armée turque parmi eux un ancien assistant du président Erdogan et un ancien assistant du chef d’état-major.

La Turquie a déjà licencié près de 1684 militaires turcs dont 149 généraux et amiraux ainsi que 8000 policiers et 15.000 fonctionnaires de l’enseignement.

Erdogan : « La Turquie est plus forte aujourd’hui qu’avant le 15 juillet »

Des milliers de turcs ont manifesté dimanche dans les rues de Cologne en Allemagne en soutien au président turc qui devait s’adresser à la foule présente à travers un message vidéo.

La cour constitutionnelle allemande a interdit ce discours vidéo craignant que des incidents aient lieu entre la communauté turque présente en Allemagne représentée par 1.55 millions de Turcs, atteignant les 3 millions au total en incluant les Allemands d’origine turque.

Une décision qualifiée d’inacceptable par les autorités turques qui ont convoqué le chargé d’affaires allemand en Turquie suite à cette interdiction.

Un message du président Erdogan a été toutefois lu devant la foule présente à Cologne qui a remercié la foule présente tout en estimant que « la Turquie est plus forte aujourd’hui qu’avant le 15 juillet ».

Commentaires: