Après chaque soirée, les gradins du Festival de Carthage se transforment en un dépotoir

fes

Presque tous les soirs, les gradins du Festival International de Carthage sont pleins à craquer, vibrants sur les rythmes des artistes venus des quatre coins du monde pour partager leur culture et leur musique.

Tout ça, c’est bien, sauf qu’à la fin de tous les spectacles, chaque jour, l’image est la même : des déchets, des bouteilles en plastiques, des restes de glibettes, des cigarettes, des sachets, parfois même des restes de plats éparpillés ici et là. Personne ne s’en prend la tête, personne ne ramasse ce qu’il a laissé derrière lui.

C’est un jeune tunisien qui a partagé des photos sur sa page Facebook. Ces dernières ont suscité beaucoup de réactions auprès des internautes. Colère, insultes, et stupéfaction, ils se sont tout simplement demandés où sont passés les bonnes manières et le civisme des amateurs de la musique qui côtoient le festival. Oubliés à la maison?

p1

p2

p3

Commentaires:

Commentez...