Egalité des sexes dans l’héritage : Mehdi Ben Gharbia défend son initiative face au Mufti

mahdi-ben-gharbia

Les déclarations du Mufti de la République, Othmane Battikh quant à l’égalité dans l’héritage n’ont pas plu à beaucoup de monde, notamment le député Mahdi Ben Gharbia.

Lors d’une déclaration accordée à Shems fm, le député à l’ARP a indiqué que ce projet de loi ne préoccupe pas les extrémistes, comme l’a estimé le Mufti.  Selon lui, le régime de l’Etat et la Constitution sont les vrais problèmes des extrémistes qui veulent appliquer la Chariaa et le Coran mot à mot.

Il est à rappeler que le Mufti de la République avait annoncé que « L’égalité dans l’héritage est proscrit par la Chariaâ », en faisant allusion au projet de loi proposé par le député Mehdi Ben Gharbia en vue de la consécration du principe d’égalité des droits successoraux entre les deux sexes.

Selon Battikh, le texte coranique est bien clair à ce sujet. Il a tranché définitivement cette question dans le 11e verset de Sourat « An-Nissa » : « Voici ce qu’Allah vous enjoint au sujet de vos enfants: au fils, une part équivalente à celle de deux filles ».

A cet égard, le Mufti a jugé indispensable de ne plus aborder cette question par crainte qu’elle soit instrumentalisée par des extrémistes religieux et serve d’argument pour accuser la Tunisie d’être un Etat mécréant qui n’applique pas la Chariaâ, rapporte l’agence TAP.

Lire aussi :

 

Commentaires: