La Grande-Bretagne va réévaluer la situation sécuritaire en Tunisie

La Grande-Bretagne va réévaluer la situation sécuritaire en Tunisie

Par -

getty

A l’issue de sa rencontre avec la ministre du Tourisme Salma Elloumi, le ministre britannique des Affaires étrangères Tobias Ellwood a indiqué dimanche 26 juin, avoir constaté lors de sa visite dans le pays « une nette amélioration de la situation sécuritaire ».

A cet égard, le ministre a affirmé que le gouvernement britannique procèdera, après la fin du mois de Ramadan, à une nouvelle évaluation de la situation sécuritaire en Tunisie dans la perspective d’une levée progressive de l’interdiction de s’y rendre, imposée aux ressortissants de son pays.

Tobias Ellwood a, par ailleurs, indiqué avoir passé en revue lors de sa rencontre, dimanche, avec la ministre du tourisme et de l’Artisanat, Selma Elloumi les aides apportées par son pays à la Tunisie pour la soutenir dans sa lutte contre le terrorisme, rapporte l’agence TAP.

Rappelons que le Foreign Office (FCO), ministère britannique des Affaires étrangères,  a mis à jour sa restriction de voyage en Tunisie juste après l’annonce de la prolongation de l’état d’urgence en Tunisie.

En effet, la mise à jour a été publiée sur le site officiel du gouvernement britannique quelques heures après l’annonce de la prolongation d’un mois de l’état d’urgence en Tunisie.

« L’état d’urgence est en vigueur en Tunisie. Décrété après un attentat suicide dans un bus de la police, le 24 Novembre 2015, il a été prolongé à plusieurs reprises. Le 20 Juin, il a été prolongé d’un mois supplémentaire. La menace terroriste en Tunisie est élevée.

D’autres attaques sont très probables, y compris contre les étrangers. Les forces de sécurité restent en état d’alerte à Tunis et dans d’autres zones. Vous devez être vigilants, évitez les endroits bondés et suivez les conseils des autorités de sécurité tunisiennes et votre agence de voyage », a-t-on écrit.

Des citoyens britanniques et des activistes sur les réseaux sociaux ont appelé leur ministère des Affaires étrangères à lever la restriction de voyage en Tunisie.

En effet, cette campagne lancée sur les réseaux sociaux a suscité l’intérêt de plusieurs médias britanniques. D’ailleurs de grands journaux à l’instar de « The Daily Mail », ont traité ce sujet.

En juin 2015, après l’attaque terroriste de Sousse, le ministère britannique des Affaires étrangères avait émis une restriction de voyage en Tunisie pour des raisons sécuritaires.

De leur part, plusieurs tours opérateurs britanniques comme Thomas Cook avaient décidé d’annuler toutes les réservations vers la Tunisie.

KJ

Lire aussi: 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo