Foy Draper, le champion olympique américain qui avait nargué Hitler, repose à Carthage…

Jesse_Owens,_Ralph_Metcalfe,_Foy_Draper,_Frank_Wykoff_1936
L’équipe olympique américaine du relais 4×100 mètres médaillée d’or aux Jeux olympiques de Berlin en 1936 : Jesse Owens, Ralph Metcalfe, Foy Draper, Frank Wykoff

Lundi 30 mai, les Américains célèbrent Memorial Day, une fête nationale consacrée à la mémoire des soldats américains et des victimes des guerres.

Cérémonie au Mémorial US de Carthage

A cette occasion, le Mémorial américain de Carthage abrite une cérémonie du souvenir en hommage aux soldats morts pendant la Deuxième Guerre mondiale. Ils sont ainsi près de trois mille à reposer dans ce cimetière militaire qui a été créé en 1948 et inauguré en 1960.

Jesse OwensEn outre des soldats enterrés dans ce mémorial, on y trouve un Mur des disparus sur lequel sont inscrits les noms des soldats disparus dans les combats. Ils sont ainsi près de quatre mille à être tombés sur les champs de bataille d’Afrique du nord entre novembre 1942 et mai 1943.

L’olympiade de Berlin en 1936

Parmi les soldats qui reposent dans ce mémorial de Carthage, le capitaine Foy Draper est loin d’être un inconnu. Il faisait en effet partie de l’équipe olympique américaine du relais du 400 mètres aux Jeux olympiques de Berlin en 1936.

Courant aux côtés du tout aussi mythique Jesse Owens, le capitaine Draper remporta cette course et l’or olympique. Il était le troisième relayeur de ce quatre fois cent mètres.

Le record de Jesse Owens

C’est Jesse Owens qui avait couru en premier, suivi par Ralph Metcalfe. Et c’est Frank Wykoff qui terminera la course de relais.

Cette course mythique avait eu lieu le 9 août 1936. Les Usa avaient donc remporté l’or alors que l’Italie et l’Allemagne complétaient le podium. Ces jeux resteront dans les mémoires avec le record historique de Jesse Owens quadruple médaillé en athlétisme.

On se souvient aussi de la colère de Hitler qui avait dû assister au triomphe des athlètes américains parmi lesquels deux étaient noirs.

Jesse Owens - Hitler

Le fatidique 4 janvier 1943
Foy Draper
Foy Draper

Quelques années plus tard, alors qu’il était âgé de 31 ans, Foy Draper sera engagé dans la fameuse opération Torch et combattra dans l’aviation. Il perdra la vie le 4 janvier 1943 alors que se préparait la bataille de Kasserine, une défaite américaine face aux Nazis qui sera suivie par de nombreuses victoires à El Guettar, El Faiedh ou Sidi Bouzid.

Aujourd’hui, le capitaine Draper repose au Mémorial américain de Carthage.

H.B.

Commentaires:

Commentez...