Amnesty International Tunisie contre l’exécution de l’assassin de Yassine

Amnesty international TunisieEn réponse à la vague d’appels à l’exécution du tueur de l’enfant Yassine, 4 ans, le bureau d’Amnesty International à Tunis a exprimé son refus à l’application de la peine de mort.

En effet, invité de Shems FM, Lotfi Azouz, directeur du bureau d’Amnesty International à Tunis, a assuré qu’il est contre la peine de mort car « elle n’a aucun pouvoir de dissuasion ».  « Si l’assassin de Yassine va être exécuté, cela n’annulera pas son crime ! » a-t-il estimé.

Il s’est en revanche montré compréhensif envers les personnes qui appellant à l’exécution du meurtrier.

Rappelons que des voix se sont élevées réclamant la peine capitale à l’encontre du meurtrier de l’enfant Yassine, 4 ans, natif de Mellassine.

L’avocat Mounir Ben Salha est revenu sur l’affaire.  Il a indiqué que le caporal de l’Armée nationale et auteur du crime doit écoper de la peine de mort.

KJ

 

Lire aussi: 

 

Commentaires: