L’Union tunisienne du service public dénonce une campagne de diabolisation contre l’administration

Administration Tunisienne

Les déclarations du président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, Chawki Tabib, ne semblent pas plaire à l’Union tunisienne du service public et de la neutralité de l’administration.

Dans une déclaration rendue publique, l’Union a dénoncé une « campagne féroce » de dénigrement et de diabolisation contre les agents administratifs et l’administration en général et a demandé à Tabib de ne plus donner des chiffre sur la corruption administrative sans s’assurer de leur véracité.

Les accusations de corruption et de bureaucratie, selon l’union, sont basées sur des chiffres non vérifiés. L’Union a également demandé à Chawki Tabib de de transférer les dossiers de la corruption devant la justice.

I.B.

Commentaires: