Violences contre les femmes : Où en est-on en Algérie par rapport à la Tunisie ?

violence à l'egard des femmesDurant l’année 2015, les services de police algériens ont enregistré 9663 plaintes pour violences déposées par des femmes contre 9191 victimes en 2014.

Ces chiffres classent l’Algérie dans les zones géographiques intermédiaires, où les femmes ne subissent pas trop de violences impunies ou encore dans les zones où les femmes sont mieux protégées (pays scandinaves, Amérique du nord), selon podcastjournal.

En Tunisie, pays voisin de l’Algérie, les chiffres sont encore plus alarmants dans la mesure où 47,6 % des femmes âgées de 18 à 64 ans ont été, au moins une fois dans leurs vies, victimes de violences. Dans la région Sud-ouest du pays, ce taux atteint 72,2 %, selon l’enquête nationale sur la violence à l’égard des femmes.

Ce qui est contradictoire, c’est que la Tunisie a été le premier pays maghrébin à avoir criminalisé toute violence faite aux femmes, suivie par l’Algérie qui a adopté également cette loi.

En effet, les députés algériens ont adopté, en mars 2015, une loi criminalisant les violences contre les femmes, qui a été vivement dénoncée par les conservateurs comme une intrusion dans l’intimité du couple contraire aux valeurs de l’islam.

KJ

Commentaires: