L’Allemagne interdit les feux d’artifice pour éviter de traumatiser les réfugiés

L’Allemagne interdit les feux d’artifice pour éviter de traumatiser les réfugiés

Par -

migrants en allemagne 3Pour le réveillon du nouvel an, l’Allemagne a décrété l’interdiction des feux d’artifice et des pétards dans les camps de réfugiés. Cette décision a été prise par les autorités locales en en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest), en Hesse (centre) et dans le Bade-Wurtemberg (sud-ouest).

L’Allemagne qui fait face à une vague d’afflux des refugiés (environ un million de migrants en 2015), notamment syriens, ne souhaite pas ajouter du stress psychologique à une population souvent traumatisée par les guerres ou les persécutions. Les risques d’incendies dans ces camps sont l’autre raison qui a justifié cette décision.

Selon le porte parole d’une autorité locale en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Christoph Söbbeler, entendre des bruits de pétards ou de feux d’artifice pour des personne venant d’une zone de guerre peut faire ressurgir certains traumatismes liés aux bruits d’explosion ou de tirs. Par ailleurs, les incendies de centres d’accueil de réfugiés se sont multipliés cette derniers mois, d’origine criminelle ou accidentelle.

En ce sens, les responsables allemands ont pris soin de coller des affiches dans les foyers concernés pour demander aux demandeurs d’asile de ne pas utiliser les feux d’artifice et autres pétards dans l’enceinte.

N.J.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo