Fin du bras de fer UGTT et gouvernement concernant les augmentations?

UGTTAprès près d’une dizaine de réunions et d’âpres négociations, on commence peut-être à voir le bout de cet interminable bras de fer entre L’UGTT et le gouvernement concernant les augmentations salariales.

Les parties seraient arrivées à un accord pour une augmentation allant de 50 à 60 dinars pour le secteur public et entre 90 et 150 dinars pour les primes.

Il ne faut cependant pas crier victoire tout de suite parce que même si l’accord a été conclu pour les montants, la date d’effet, elle, est encore en ballotage.

L’UGTT aimerait que les augmentations salariales soient effectives à partir d’octobre prochain et les indemnités spécifiques, en janvier 2016.

Le gouvernement, invoquant une année 2015 difficile et une année 2016 probablement pire, propose de retarder la date d’effet. Les dernières augmentations ont coûté près de 700 millions de dinars au budget de l’État. Celles votées ce mois-ci se monteraient à 1.5 milliards de dinars soit environ 5% du budget total de l’État.

le 7 septembre, se tiendra à Carthage une énième réunion, cette fois-ci en présence de Béji Caid Essebsi, avec le président de l’ARP Mohamed Ennaceur, le chef du gouvernement Habib Essid, le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abbassi et la présidente de l’UTICA, Wided Bouchemmaoui.

Cette réunion devrait assainir une bois fois pour toute le climat social en mettant tout le monde d’accord.

Commentaires: