Les tours opérateurs Thomas Cook et Thomson annulent toutes les réservations vers...

Les tours opérateurs Thomas Cook et Thomson annulent toutes les réservations vers la Tunisie

Par -
IMG_0103
Attentat de Sousse | Photo : Webdo | Khaled Nasraoui

Les tours opérateurs britanniques Thomas Cook et Thomson ont décidé jeudi 9 juillet d’annuler toutes les réservations vers la Tunisie jusqu’au 31 octobre prochain.

Cette décision intervient suite à l’annonce du Foreign Office britannique faite la veille qui appelle tous les ressortissants britanniques à quitter immédiatement la Tunisie et qu’il existe un risque d’une éventuelle attaque terroriste dans le pays.

Dans un communiqué publié ce jeudi, Thomas Cook a confirmé l’annulation des réservations vers la Tunisie jusqu’au 31 octobre prochain précisant qu’il a mis à disposition de ses clients 10 avions qui vont les rapatrier en Grande Bretagne tout au long du weekend.

De son côté, Thomson Holidays a également pris la même décision mais étant donné qu’ils n’ont pas de clients en Tunisie en cette période, le tour opérateur a décidé de fermer temporairement son bureau en Tunisie et de rapatrier tout son staff.

Thomson Holidays annule ses réservations vers la Tunisie
Thomson Holidays annule ses réservations vers la Tunisie

La compagnie aérienne britannique Jet2.com a décidé quant à elle d’annuler tous ses vols à destination de la Tunisie jusqu’à la fin de l’année mais également durant l’été 2016.

Rappelons qu’une attaque terroriste a eu lieu le 26 juin dernier à l’hôtel Imperial Marhaba à Sousse faisant 38 morts dont 30 touristes britanniques, et 39 blessés.

De nombreux touristes britanniques sont rentrés en Grande Bretagne après cette attaque meurtrière et le Foreign Office britannique avait appelé ses ressortissants à plus de précaution sans pour autant les appeler à quitter le pays.

Une cinquantaine d’agents de Scotland Yard sont arrivés en Tunisie pour participer à l’enquête liée à cette attaque et assurer la sécurité des touristes britanniques qui sont encore en Tunisie.

La décision du Foreign Office, jeudi 9 juillet, soit 13 jours après l’attaque de Sousse, d’appeler les britanniques à quitter la Tunisie car leur sécurité n’est plus assurée n’a pas plu au chef du gouvernement Habib Essid qui a estimé ce vendredi 10 juillet qu’elle aura des répercussions sur la Tunisie.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

video