Des « restes » de Katiba Okba Ibn Nafâa‏ derrière l’opération terroriste de Sidi Bouzid

Mohamed Ali Laroui 17-03-2014 (2)Deux opérations terroristes ont causé la mort de trois agents de la Garde nationale et ont blessé une dizaine de personnes entre sécuritaires et citoyens.

Un échange de tirs a eu lieu entre une patrouille de la Garde nationale et deux éléments terroristes à Bir Lahfay‏, dans le gouvernorat de Sidi Bouzid. Deux agents de la Garde nationale ont été tués suite à l’attaque perpétrée par deux terroristes sur un point de contrôle.

Puis, un troisième agent de la Garde nationale a été tué dans une seconde attaque qui a eu lieu à l’aube de ce lundi 15 juin à Sidi Ali Ben Aoun. Il a été grièvement blessé avant de succomber à ses blessures.

Nous avons contacté Mohamed Ali Laroui, porte-parole du ministère de l’Intérieur, qui nous a affirmé que les deux terroristes (l’un a été abattu, l’autre est grièvement blessé), qui ont mené ces deux attaques, appartiennent à la Katiba Okba Ibn Nafâa‏.

Toutefois, monsieur Laroui a démenti le fait qu’aucune information n’a été donnée jusqu’à présent sur les nationalités des deux terroristes et l’information selon laquelle le terroriste abattu serait un instituteur tunisien.

[quote_box_center]Rien n’a été indiqué. Nous n’avons communiqué aucune information sur les nationalités et l’identité des deux assaillants, précisant que les services du ministère de l’Intérieur sont en train de faire une identification des terroristes‏.[/quote_box_center]

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur n’a d’ailleurs pas voulu commenter l’implication d’un instituteur qui serait parmi les terroristes ayant mené cette attaque.

Commentaires: