Marche contre les massacres de Boko Haram au Nigeria samedi 24 janvier à Tunis

Une marche contre les massacres de Boko Haram au Nigeria sera organisée ce samedi 24 janvier à la place des droits de l’homme à Tunis, à partir de 14h.

Selon les organisateurs, cette marche intervient pour dire « non » à la barbarie, non aux massacres de femmes, d’enfants et d’hommes au Nigéria, au nom d’une interprétation erronée d’une religion, non à Boko Haram.

C’est quoi, Boko Haram ?

Le groupe islamiste armé Boko Haram est un mouvement salafiste-djihadiste qui est actuellement combattu dans le Nord-est du Nigéria par les forces nigérianes, où il a réussi à conquérir plusieurs grandes villes. Il prône un islam radical et rigoriste et a pour objectif d’instaurer un califat.

Récemment, Boko Haram a commis les pires massacres qu’ait connu le Nigéria en mettant à feu et à sang seize villages, dont Baga, entre le 6 et le 8 janvier. L’organisation Amnesty international a évoqué 2 000 victimes. L’horreur a continué le samedi 10 janvier avec l’explosion d’une fillette de 10 ans, lors du marché très fréquenté de la ville de Maïdiguri. Bilan : 20 morts.

Boko Haram menace les pays voisins

Aujourd’hui, le chef de Boko Haram, Abubaka Shekau, menace de s’attaquer aux pays voisins du Nigéria, à savoir le Niger, le Cameroun et le Tchad. Des blindés tchadiens ont été déployé le long de la frontière du Cameroun.

 

 

Commentaires: