Ligue 1 – L’arbitrage sur la sellette : Histoires de penalties !

ArbitreSPORT | Les hommes du sifflet sont encore une fois sur le devant de la scène, plutôt mis à l’index. Et pour cause ! Les arbitres ont «tenu à se mettre en évidence». A leur manière, bien entendu.

D’abord, la bourde la plus criarde, celle commise par Haithem Kossai, à Kairouan, où il a décrété la sentence suprême dans le temps additionnel.

Une décision que tout le monde s’accorde à dire qu’elle était injuste, d’autant que le penalty était tout simplement imaginaire.

Une bévue qui a fait sortir le commissaire du match, Abderrazek Zdiri, de ses gonds, pour dénoncer cette décision au micro d’une radio, risquant ainsi de se mettre à dos les responsables de la Direction de l’arbitrage et le Bureau fédéral.

Vingt-quatre heures plus tôt, Mohamed Saïd Kordi s’est attiré les foudres des responsables marsois, particulièrement Amor Jebali, pour un penalty qu’il a accordé aux Metlaouis, également dans les arrêts de jeu. Une sentence (pilule) amère, pour les banlieusards.

En tout cas, au rythme où vont les choses, on craint d’avoir à verser des torrents d’encre d’ici la fin de ce parcours…

Commentaires: