Appel à propositions pour la création de consortiums de recherche en investigation clinique

ministere de la sante
Le ministère de la Santé

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique, des technologies de l’information et de la communication et le ministère de la Santé vont conjointement mettre en œuvre une politique de soutien à la création de structures partenariales visant à favoriser le développement de la recherche clinique dans les établissements publics de santé et lancent, à ce titre, pour l’année 2015 et pour la période 2015-2018, un appel à propositions pour la création de consortiums de recherche en investigation clinique.

Tout dossier de candidature doit être déposé par l’établissement public de santé de rattachement du consortium auprès du ministère de la Santé au plus tard le 10 novembre 2014, indique un communiqué dudit ministère.

« Les Consortiums de recherche sont des réseaux d’excellence spécialisés formés par des laboratoires et unités de recherche avec participation de partenaires économiques en vue de mutualiser les connaissances et les ressources humaines et matérielles afin d’apporter des solutions à des problématiques de recherche en rapport avec les priorités nationales ».

Les consortiums de recherche sont créés pour une durée de 4 ans et sont ouverts pour les thèmes prioritaires suivants :

  • Génétique et maladies héréditaires
  • Prévention – grands fléaux sanitaires
  • Santé, société, environnement, maladies transmissibles
  • Technologies – numérique – eSanté

Les consortiums de recherche sont ouverts aux laboratoires et unités de recherche et des représentants des entreprises économiques. Chaque consortium doit :

  • Comprendre au moins cinq structures de recherche (laboratoires et unités de recherche) ;
  • Comprendre au moins 25 chercheurs statutaires dont au moins 10 du corps A (professeurs ou maîtres de conférences agrégés hospitalo-universitaires ou grades équivalents) ;
  • Répondre à l’un des thèmes de recherche concernés par l’appel à propositions.

Commentaires:

Commentez...