Retour à l’école pour les enfants de Gaza : 220 bâtiments endommagés...

Retour à l’école pour les enfants de Gaza : 220 bâtiments endommagés selon les Nations Unies

Par -
Ecole élementaire Jabalia à Gaza, bombardée par Israel le 30 juillet 2014. Au moins 72.000 enfants traumatisés à Gaza. © Shareef Sarhan/UNRWA Archives
Ecole élémentaire Jabalia à Gaza, bombardée par Israël le 30 juillet 2014. Au moins 72.000 enfants traumatisés à Gaza. © Shareef Sarhan/UNRWA Archives

Des centaines de milliers d’enfants palestiniens dans la bande de Gaza ne vont pas retourner à l’école à la date prévue à cause de la dévastation israélienne.

500 enfants de Gaza tués et 220 écoles endommagées

L’année scolaire à Gaza devait commencer le 23 août, mais la rentrée a été  reportée au 14 septembre. Suite « aux attaques israéliennes depuis le 7 juillet, plus de 500 enfants ont été tués et des milliers ont été blessés. Au total 220 écoles ont été endommagées, dont 22 ont été complètement détruites« , selon les Nations Unies.

Ces attaques « chirurgicales » avaient bien l’intention de cibler les écoles. Comme exemple, « l’emplacement précis de l’école primaire des filles de Jabalia, qui abritait des milliers de personnes déplacées à l’intérieur, a été communiqué à l’armée israélienne 17 fois pour assurer sa protection« , a affirmé l’UNRWA  (agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens) sur son site ; et pourtant le bâtiment a été bombardé, à l’aube du mercredi 30 juillet.

C’était la sixième fois qu’une école de l’ONU était atteinte par les bombardements.  3300 personnes y avaient trouvé refuge.

Des enfants ont été tués pendant leur sommeil. « C’est un affront pour nous tous, une source de honte universelle« , s’indignait le commissaire général de l’agence Pierre Krähenbühl : « Je condamne dans les termes les plus forts possibles cette grave violation du droit international par les forces israéliennes« .  

Ecole elementaire Jabalia à Gaza Palestine
Ecole élémentaire Jabalia à Gaza, Palestine

Préparation de la rentrée scolaire pour les élèves à Gaza 

Les enfants ne seront pas en mesure de retourner en classe, d’après l’ONU,  jusqu’à ce que « les écoles endommagées par la guerre » soient réparées et les « munitions qui n’ont pas explosé » soient enlevées.

Pour cette nouvelle année scolaire 2014/2015, 241 000 élèves sont attendus dans 252 écoles. Comme programme, pendant les deux premières semaines, les élèves gazaouis auront un soutien psychologique à cause du traumatisme de 51 jours de bombardements israéliens, précise l’UNRWA, en les aidant à faire face aux traumatismes résultant de la dernière escalade militaire.

Ecole de filles Ibn Sina à Gaza Mars 2014.  © WFP/Eman Mohammed
Ecole de filles Ibn Sina à Gaza Mars 2014. © WFP/Eman Mohammed

Des écoles transformées en abris

« Jusqu’à maintenant, 330 000 enfants ont bénéficié d’un soutien psychosocial de notre programme de santé mentale communautaire et des organisations partenaires« , affirme l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens. 36 bâtiments scolaires servent encore d’abris, ce qui rend la planification globale pour la nouvelle année scolaire un défi majeur pour l’organisation onusienne.

« Nous ferons de notre mieux pour fournir une éducation de qualité et un soutien psychosocial aux élèves et les enseignants touchés par l’escalade militaire. […] Par ailleurs, nous estimons qu’entre 65.000 et 70.000 Palestiniens vont encore rester dans les écoles à Gaza car ils n’ont pas de maisons et nulle part où retourner« , déclarent les responsables de l’agence.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo