Élections – Lancement de la campagne d’inscription des électeurs, les dates examinées ce mercredi

L’inscription des nouveaux électeurs pour les élections législatives et présidentielle a été lancée, aujourd’hui, par le chef du gouvernement provisoire, Mehdi Jomaa, et le président de l’Instance supérieure indépendante pour les Élections (ISIE), Chafik Sarsar.

Mehdi Jomaa - Chafik Sarsar
Mehdi Jomaa et Chafik Sarsar, le 23 juin 2014 à Tunis (Crédit photo : présidence du gouvernement)

A cet effet, le chef du gouvernement s’est rendu à l’Instance régionale pour les Élections de Tunis 1 pour actualiser son inscription dans le registre des électeurs, alors que l’ISIE a installé une tente à l’avenue Habib Bourguiba à Tunis, destinée aux nouveaux inscrits.

Menée sous le slogan «J’aime la Tunisie donc je m’inscris», cette campagne d’inscription, qui prendra fin le 22 juillet prochain, concerne quelques quatre millions d’électeurs qui ne s’étaient pas inscrit pour les élections du 23 octobre 2011, sachant que, contrairement à 2011, l’inscription est uniquement volontaire, et donc, seuls ceux qui ont procédé à l’inscription de leurs noms dans le registre des électeurs pourront voter.

Cette démarche peut être accomplie sur le site internet de l’ISIE, par SMS (en composant «*195*n° de la carte d’identité nationale*code du centre de vote#», code qui sera disponible d’ici quelques heures, ndlr), ou en se rendant aux municipalités et délégations.

De plus, 275 centres itinérants ont été mis en place pour se déplacer dans les zones rurales et les zones reculées, a rapporté l’agence Tunis-Afrique Presse (TAP).

En outre, un centre d’appel de l’ISIE, joignable au numéro vert 1814, est entré en fonction depuis hier, pour informer les citoyens sur les différentes étapes du processus électoral, notamment la procédure nécessaire pour accomplir son inscription dans le registre des électeurs.

Les autre quatre millions d’électeurs qui s’étaient inscrits en 2011 peuvent, tout simplement, vérifier leurs bureaux de vote en composant «*195*n° de la carte d’identité nationale#».

En attendant, les dates des prochains rendez-vous électoraux seront examinés par la plénière de l’Assemblée nationale, ce mercredi à partir de 9H.

Pour rappel, l’ISIE avait proposé un les dates du 26 octobre pour les législatives, le 23 novembre pour le premier tour de la présidentielle et le 28 décembre comme dernier délai pour l’organisation du second tour.

Commentaires: