Direction Hammamet pour les Palestiniens bloqués à Tunis-Carthage

Direction Hammamet pour les Palestiniens bloqués à Tunis-Carthage

Par -

Aéroport de Tunis Carthage- photo (voyage-bons-plans.aufeminin.com)Trente Palestiniens porteurs de documents de voyage syriens arrivés depuis samedi dernier à l’aéroport de Tunis-Carthage en provenance de Beyrouth et en transit à Tunis avant de se rendre à Benghazi, en Libye, a provoqué une polémique confuse entre les différents services.

Hier, le ministère de l’Intérieur indiquait dans un communiqué, avoir délivré des visas d’entrée aux voyageurs palestiniens en les exemptant de payer les frais de demandes de visa, et ce, suite à l’intervention de l’ambassadeur de Palestine en Tunisie… en attendant la régularisation de leur situation auprès de l’ambassade de Libye à Tunis.

Or, il s’avèrerait que l’ambassade de Palestine a refusé de prendre en charge les hommes, se disant disposée «à ne prendre en charge que les femmes et les enfants uniquement, les autres membres du groupe devant rester dans la zone transit de l’aéroport dans l’attente de pouvoir être acheminés en Libye ou retourner au Liban», précise le ministère sachant que les Palestiniens en question ont refusé d’entrer en Tunisie.

Communique MI 2En réponse à ce communiqué, l’ambassadeur palestinien, Salman Harfi a réagit sur les ondes de Mosaique FM en niant la responsabilité de l’ambassade quant au rapatriement des trente Palestiniens bloqués, vers Beyrouth ou leur départ pour Benghazi. Il a affirmé qu’il s’agit d’une décision prise par les autorités tunisiennes et les a appelées à plus de compréhension.

Dans cette confusion, la Tunisie, par le biais de son ministère du Tourisme, a annoncé sa décision de prendre en charge les Palestiniens bloqués à Tunis-Carthage en leur accordant un visa et de les héberger à l’école touristique de Hammamet, rapporte finalement Mosaique FM.

Communique MI 0

Communique MI 1

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo