Chafik Sarsar : Les élections ne doivent pas dépasser le 23 novembre 2014

Chafik-SarsarLa tenue des élections ne doit pas dépasser le 23 novembre 2014, conformément aux dispositions de la Constitution, a soutenu Chafik Sarsar, président de l’Instance supérieure indépendante pour les Elections (ISIE).

Insistant sur l’obligation de ne pas reporter ces élections à 2015, Sarsar a affirmé, au cours d’une interview avec Mosaïque FM, que l’ISIE s’attèle, actuellement, à gagner du temps, en attendant l’adoption d’une loi électorale, à partir de laquelle sera fixée la date des prochaines élections.

Sur les 170 articles que compte le projet de loi organique relative aux élections et au référendum, seuls les articles 1 et 2 ont été adoptés, jusque-là, par l’Assemblée nationale, ce matin.

La séance plénière consacrée à l’adoption, article par article, de cette loi reprendra cet après-midi, mais plusieurs points de litiges demeurent en suspens.

Sur un autre plan, Chafik Sarsar a affirmé que la tenue, séparément, des élections législatives et de l’élection présidentielle engendrera des dépenses supplémentaires pour l’ISIE.

Commentaires: