Ansar Al Chariâa derrière l’enlèvement de Lâaroussi Gontassi ?

Ansar Al chariaaLa disparition du diplomate tunisien, Lâaroussi Gontassi, en terre libyenne suscite de vives réactions et des analyses de la part d’observateurs.

Plusieurs spécialistes de l’affaire libyenne ont été interrogés sur les ondes des stations radios. Ainsi, sur Mosaique FM, Ghazi Mâalla, le conseiller auprès du CNT libyen, a estimé qu’il se pourrait que l’enlèvement de Laaroussi Gontassi soit le fruit d’une opération préméditée et exécutée par des Tunisiens, présents en Libye.

Disculpant les milices libyennes, Ghazi Mâalla, a aussi soupçonné un règlement de compte entre Ansar Achariaa, dont plusieurs membres auraient trouvé refuge en Libye après que leur organisation ait été classée comme terroriste, et le gouvernement tunisien.

Sur Shems FM, Moncef Ouanes, expert dans les affaires maghrébines, a été plus ou moins dans le même sens que Mr Mâalla. Dr Ouannes a déclaré que le conseiller à l’ambassade tunisienne à Tripoli pourrait avoir été enlevé par des milices religieuses dans le but de l’utiliser pour faire pression sur le gouvernement tunisien et libérer des individus en Tunisie.

Par ailleurs, Moncef Ouannes a souligné un autre problème. Le premier ministre libyen ayant démissionné récemment, il n’y a pas de vis-à-vis pour la partie tunisienne avec qui discuter et trouver des solutions.

Commentaires: