L’Arabie Saoudite intéressée par le recrutement de compétences tunisiennes

Mongi Hamdi - Ambassadeur AS (credit photo TAP)

Le ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, a reçu, hier, l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite en Tunisie, Khaled Ibn Mossaad Al-Angari, pour une rencontre axée, particulièrement, sur la coopération économique entre les deux pays.

A ce titre, l’ambassadeur saoudien a affirmé que son pays est disposé à recruter davantage de compétences tunisiennes dans plusieurs domaines, principalement dans le domaine de l’enseignement, a rapporté l’agence Tunis-Afrique Presse (TAP). Al-Angari a salué, à l’occasion, les compétences et qualifications des cadres tunisiens.

Par ailleurs, plusieurs hommes d’affaires saoudiens sont disposés à visiter la Tunisie dans les prochains jours, a-t-il ajouté. Le ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, a assuré, quant à lui, que l’Etat tunisien est déterminé à réviser les lois sur l’investissement afin d’attirer d’avantage d’investisseurs étrangers.

L’ambassadeur saoudien a également remis au ministre une invitation pour participer aux travaux de la 41e session du conseil des ministres des Affaires étrangères des pays de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI), qui aura lieu les 18 et 19 juin 2014, à Djeddah, en Arabie Saoudite.

Notons, par ailleurs, qu’une réunion a eu lieu, lundi dernier, entre Mazen Ben Mohamed Battraji, vice-président du conseil d’administration de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Djeddah, et l’ambassadeur de la Tunisie en Arabie Saoudite, Ali Ben Arfa, et le consul de la Tunisie à Djeddah, Fethi Naffeti.

A cette occasion, Battarji a appelé à la formation d’une délégation composée d’hommes d’affaires saoudiens pour visiter la Tunisie, dans les mois prochains, et examiner les opportunités d’investissements dans le pays.

Il a, par ailleurs, soutenu la possibilité du renforcement de la coopération économique entre les deux pays, particulièrement dans les domaines industriel et agricole, ainsi que l’élaboration de projets communs.

Commentaires: