Mehdi Jomaa appelle à faire des sacrifices et rassure les classes défavorisées

Mehdi JomaaLa situation économique a été au centre de la conférence de presse tenue aujourd’hui par le Premier ministre Mehdi Jomaa, au lendemain des déclarations du porte-parole du gouvernement Nidhal Ouerfelli, qui a dressé un tableau peu reluisant de la situation financière du pays.

Au cours de son intervention, Mehdi Jomaa s’est dit préoccupé par cette situation et a notamment signalé la nécessité d’unir les efforts de tout le monde afin de dépasser cette crise qui frappe la Tunisie.

Il a par ailleurs annoncé que de nouveaux indicateurs seront publiés prochainement afin que les Tunisiens comprennent la réalité des difficultés auxquelles ils devront faire face au cours de la prochaine période.

A titre d’exemple, l’obligation d’emprunter 350 millions de dinars à laquelle a été soumis l’Etat pour pouvoir payer les salaires des fonctionnaires publics au mois d’avril. La situation peu reluisante de la situation financière du pays avait été évoquée hier par Nidhal Ouerfelli qui avait, en outre indiqué que l’austérité n’est pas une solution idoine.

Pour Mehdi Jomaa la seule solution est le travail afin de sauver l’économie appelant au passage les Tunisiens à «faire des sacrifices» tout en précisant que l’Etat œuvrera à protéger les catégories défavorisées dans cette situation délicate.
Mehdi Jomaa a également annoncé l’émission prochaine d’un emprunt obligataire afin d’alléger les charges qui pèsent actuellement sur l’Etat.

Commentaires: