Mehdi Jomaa, de Google à Wall Street en passant par Microsoft

Actuellement en visite aux Etats-Unis sur invitation du président Barack Obama, le chef du gouvernement Mehdi Jomaa, accompagné de certain de ses ministres, a fructifié la première étape de son périple américain en se rendant dans plusieurs firmes internationales.

Mehdi Jomaa - Wall Street (credit photo - Presidence du gouvernement)
Mehdi Jomaa à la Bourse de Wall Street (crédit photo – Présidence du gouvernement)

Il s’est d’abord rendu au sein de l’entreprise Google où il a notamment essayé les lunettes «Google Glass». Après un crochet vers Microsoft, Mehdi Jomaa a été reçu par les responsables de la Bourse de Wall Street. De là, il est allé disserter sur la transition démocratique en Tunisie à l’Université de Columbia devant un parterre d’enseignants et de chercheurs.

Sa visite officielle débutant ce mercredi 2 avril, Mehdi Jomaa changera de costume et enfilera sa tenue de Premier ministre en vue d’entretiens qu’il aura tour à tour avec l’adjoint du secrétaire d’Etat, William Burns, le secrétaire d’Etat au Trésor Jacob Lew, des responsables au sein de l’administration et du Congrès US, des hommes d’affaires, la Directrice FMI, Christine Lagarde, le président de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim, etc… avant de rencontrer, le 4 avril, le président Barack Obama à la Maison Blanche.

Au pays de l’Oncle Sam, Mehdi Jomaa, a pour mission principale de promouvoir l’investissement en Tunisie mais aussi de renforcer la coopération tuniso-américaine sur les plans économique et sécuritaire en cette phase de transition tunisienne pour laquelle les Américains se sont engagés.

Mehdi Jomaa et le président exécutif de Google, Eric Schmidt (crédit photo - Présidence du gouvernement)
Mehdi Jomaa et le président exécutif de Google, Eric Schmidt (crédit photo – Présidence du gouvernement)
Mehdi Jomaa dans les locaux de Microsoft (crédit photo - Présidence du gouvernement)
Mehdi Jomaa dans les locaux de Microsoft (crédit photo – Présidence du gouvernement)

 

Mehdi Jomaa à la Columbia University (crédit photo - Présidence du gouvernement)
Mehdi Jomaa à la Columbia University (crédit photo – Présidence du gouvernement)

Commentaires: