Une première en France : un jeune poursuivi pour propagande virtuelle du jihad

Ansar al haqqDans un procès inédit dans les annales de la justice française, un cyber-djihadiste, Romain Letellier, alias «Abou Siyad Al Normandy», est poursuivi pour «apologie» et «provocation au terrorisme», rapporte Le Figaro.

Interpellé le 17 septembre dernier par la Direction centrale du renseignement intérieur, Romain Lettellier (27 ans) aurait reconnu, lors de sa garde à vue, être l’administrateur du site «Djihadiste Ansar al-Haqq», un «site de référence pour la mouvance islamiste radicale», d’après la justice française, et qui compte quelque 4000 membres dont 685 actifs.

Lettelier est accusé, également, d’avoir collaboré dans la traduction et la diffusion du dixième et onzième numéro d’Inspire, une revue de propagande anglophone, créée, en juillet 2010, par Al Qaïda dans la péninsule arabique.

Âgé de 27 ans, l’accusé s’était converti à l’Islam il y a 7 ans de cela, et avait effectué le pèlerinage à La Mecque, en 2011. L’accusé aurait été désigné «émir» en Normandie, en 2013. Il est, religieusement, marié à une Franco-marocaine.

Les faits qui lui sont reprochés sont passibles de cinq ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende, ainsi que d’un placement en détention. Il est la première personne, en France, à être poursuivie sur la base de la loi du 21 décembre 2012 relative à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme.

Commentaires: