Touhami Abdouli : «Des têtes vont tomber au sein du ministère de l’Intérieur»

Touhami Abdouli (photo - bsf-press.si)Plus précisément dans «dix jours», à en croire l’ex-membre du bureau politique d’Ettakattol, Touhami Abdouli, intervenu en début d’après-midi sur les ondes de Jawhara FM.

Selon l’ex-secrétaire d’État chargé des Affaires européennes auprès du ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Hamadi Jebali, il s’agit de «personnalités exerçant au sein du MI et pour le compte de partis politiques et groupes extrémistes et qui travaillent contre la « police républicaine »».

Le président du parti du «Mouvement National» a ajouté que le chef du gouvernement avance à pas sûrs après avoir écarté quelques 17 conseillers, nommés par le mouvement Ennahdha au sein du premier ministère. Et il n’en reste plus qu’un seul, en l’occurrence Habib Kchaou appartenant au mouvement Ennahdha, mais qui ne devrait pas tarder lui aussi à mettre les voiles.

Commentaires:

Commentez...