Noureddine Khademi joue la carte de la « fermeté » pendant le Ramadan

Noureddine El Khademi - photo (babnet.net)Le ministre des Affaires religieuses, Noureddine Khademi, est intervenu sur Mosaique Fm concernant la possibilité d’ouverture des cafés et des restaurants pendant le mois de Ramadan.

Le ministre estime que tous les restaurants et cafés devraient rester fermés pendant le Ramadan, voyant en leur ouverture une atteinte à la sacralité du mois et un dépassement inacceptable à l’identité des Tunisiens qui viserait à perturber l’ordre public et heurter les sentiments religieux des Tunisiens.

«Celui qui ne jeûne pas en a tout à fait le droit, mais il ne doit point le faire en public, car celui qui jeûne est aussi libre dans sa croyance», juge Noureddine Khademi. Il estime aussi que le fait de manger explicitement et en public pendant le mois de Ramadan est prohibé par la loi, ce qui l’amène à penser que pour allier la liberté des uns de manger et la liberté des autres de jeûner, il faut préserver les sentiments religieux des musulmans afin de ne pas créer de trouble.

Rappelons que, la semaine dernière trois boîtes de nuit à Hammamet ont été sommées de fermer pendant le week-end précédant le Ramadan. Cette décision a été par la suite révoquée suite à une réunion entre le gouverneur de Nabeul et les propriétaires des boîtes de nuit.

Commentaires: