Motion de censure : Sihem Badi contre-attaque

Najla Bouriel (photo - Mouwatana.org)
Najla Bouriel

La motion de censure contre la ministre de la Femme et des affaires de la famille, Sihem Badi a rassemblé un nombre suffisant de signatures (78) ouvrant la porte à la tenue d’une séance plénière en vue d’auditionner la ministre.
Initiée par la députée Najla Bouriel (Groupe démocratique), cette motion devait être déposée hier au bureau de la présidence de l’Assemblée nationale Constituante.

Najla Bouriel, qui a révélé être victime d’une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux depuis que la motion a recueilli le nombre requis de signataires (73), doit désormais faire face à la ministre Sihem Badi. Cette dernière, n’ayant pas l’intention «de se laisser faire» a décidé de contre-attaquer.

Selon la radio Mosaique FM, le ministère de la Femme et des affaires de la famille vient en effet, de demander, dans une correspondance envoyée au président de l’ANC, des explications de la part de la députée Najla Bouriel. Etant à l’origine de cette motion de censure, elle aurait été sommée de fournir des preuves sur ses accusations portées à l’encontre de Sihem Badi.

Rappelons que la motion en question souligne «l’incapacité de la ministre à proposer des solutions et des mesures efficaces pour protéger l’enfance et critique son laxisme dans le traitement du dossier des jardins d’enfants non homologués, notamment, après le viol d’une fillette de 3 ans».

Rappelons également que la motion de censure devrait être soumise au vote, une fois la date fixée. Si cette motion parvient à obtenir 109 voix lors de ce vote, Sihem Badi sera automatiquement déchargée de ses fonctions.

Commentaires:

Commentez...