Tunisie : 487 migrants secourus au large de Kerkennah

Quatre cent quatre-vingt-sept migrants ont été secourus à l’aube de ce vendredi 26 novembre 2021, au large des côtes de l’île de Kerkennah, a annoncé, aujourd’hui dans un communiqué le ministère de la Défense nationale.

Une frégate de la marine nationale et des unités de la Garde maritime ont pu secourir 487 migrants irréguliers de différentes nationalités à bord d’une embarcation qui avait quitté les côtes libyennes dans la nuit du 23 au 24 novembre et a fait naufrage au large de Kerkennah.

Les migrants sont âgés entre 3 et 42 ans et parmi eux figurent 13 femmes et 93 enfants. Parmi eux figurent 162 Egyptiens, 104 Bangladais, 81 Syriens, 78 Marocains, 13 Erythréens, 11 Soudanais, 7 Somaliens, 5 Palestiniens, 5 Ghanéens, 5 Gambiens, 4 Pakistanais, 4 Sierra Leoniens, 3 Maliens, 1 Tchadien, 1 Guinéen, 1 Ethiopien, 1 Nigérian et 1 tunisien.

Les migrants ont été transportés vers le port de pêche El Ktef pour être pris en charge par les unités de la Garde nationale qui achèvera les mesures nécessaires.

Phénomène continu

Dans ce cadre précis de la migration irrégulière, rappelons que le phénomène reste continu. Dimanche dernier, neuf tentatives de migration irrégulière ont été mises en échec par les garde-côtes. Au cours de ces opérations, 223 migrants, dont 111 Tunisiens, avaient été secourus.

Mardi dernier, 22 migrants de différentes nationalités ont été secourus par la Marine nationale lorsque leur embarcation est tombée en panne au large de Sfax. A son bord, se trouvaient cinq femmes et trois enfants.

Durant la nuit du 23 au 24 novembre, sept tentatives d’émigration irrégulière ont été déjouées et la Garde maritime a secouru 43 personnes, dont 25 de nationalités subsahariennes.

Plus de 22 mille migrants stoppés

Selon les données du Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES), au cours du mois d’octobre, 1470 migrants irréguliers tunisiens, dont 200 mineurs, sont arrivés en Italie.

Ainsi le nombre des mineurs tunisiens arrivés durant l’année 2021 en Italie est de l’ordre de 2483 enfants dont 1922 enfants non accompagnés, selon les statistiques publiées dans le rapport mensuel du forum qui a qualifié ces chiffres d’affreux « reflétant une partie de la réalité lamentable de l’enfance en Tunisie ».

Le total des tunisiens arrivés en Italie a dépassé depuis le début de l’année 14.300 migrants contre 22.150 personnes empêchées de franchir illégalement es frontières maritimes, soit une augmentation de plus de 86% par rapport à la même période en 2020.

5 mille Tunisiens portés disparus en Italie

Par ailleurs, le nombre de migrants irréguliers tunisiens disparus sur le territoire italien depuis 2011 à fin octobre 2021 a atteint environ 5 milles.

Le président de l’association « Terre pour tous », Imed Soltani, a récemment fait savoir que « le gouvernement tunisien ne connait pas le véritable nombre de ses citoyens disparus en Italie ».

Il a souligné que le sort des disparus en terres italiennes, notamment à Lampedusa, est encore inconnu à ce moment, exprimant à cet effet son étonnement quant à la marginalisation continue de ce dossier et l’échec à lui donner l’importance nécessaire par les différents gouvernements successifs.

Mais selon les dernières statistiques du ministère italien de l’Intérieur, le nombre de Tunisiens qui sont entrés sur le territoire italien depuis début octobre 2021 et jusqu’au 20 novembre ce année est d’environ 15 mille migrants irréguliers, dont 2073 mineurs et 170 femmes.

Commentaires:

Commentez...