Rixes tribales au sud de la Tunisie : 2ème décès enregistré

Un jeune originaire de la région de Béni Khedech dans le gouvernorat de Médenine, a succombé à ses blessures ce mardi 15 décembre à l’hôpital régional de Gabès.

Il s’agit du deuxième décès dans les des affrontements entre des habitants de Béni Khedech (Médenine), et de Douz (Kébili) qui se sont déclenchés vendredi dernier.

Selon Mosaïque FM, la victime a reçu les soins à l’hôpital de Matmata avant d’être emmené à Gabès après la détérioration de son état de santé, il souffrait de grandes blessures au niveau du crâne.

Au fait, tout le conflit réside dans un litige foncier qui remonte à plusieurs années, opposant ces deux groupes d’habitants et portant sur la propriété d’un terrain renfermant une source naturelle d’eau à usage thermal. Alors que les deux tribus revendiquent sa propriété, vendredi dernier la tension est montée d’un cran et la situation s’est nettement dégradée et on n’a pas pu éviter le pire.

Un couvre-feu a été instauré dans les délégations de Béni Khedache, Douz-nord et Douz-sud. Cette décision, prise conjointement par les gouverneurs de Médenine Habib Chaouat et de Kébili Moncef Chelaghmia, vient en raison des affrontements déclenchés, depuis la semaine dernière, dans la zone d’Ain Skhouna, sur fond d’un différent foncier.

Le couvre-feu décrété dans la délégation de Beni Khedache sera observé de 16h jusqu’au 5h du matin. Quant à Douz-nord et Douz-sud, le couvre-feu sera appliqué à partir de ce mardi 15 décembre 2020 de 16h jusqu’au 5h du matin.

Hier, le président de la République s’est déplacé dans la région de Ain Skhouna.

Commentant les récents affrontements entre deux groupes de citoyens, il a appelé à ce que la voix de la sagesse prévale afin d’éviter la discorde parmi les habitants de la même région.

Commentaires:

Commentez...