Tunis : Le secrétaire d’Etat à la Jeunesse, premier client du taxi-scooter

Tunis : Le secrétaire d’Etat à la Jeunesse, premier client du taxi-scooter

Par -

Le secrétaire d’Etat à la jeunesse Abdelkadous Saadaoui était, au matin de ce jeudi 28 novembre 2019, le premier client du nouveau service Taxi-Scooter de Tunis, lancé par la start-up Intigo.

En effet, dans une vidéo partagée par la jeune société, on voit le secrétaire d’Etat essayer ce nouveau service, qui devra être lancé au grand public en décembre prochain.

Il a dans ce sens félicité ce nouveau service affirmant qu’il s’agit d’un moyen de transport rapide, agile et peu coûteux. « Il ne s’agit pas de la même clientèle des taxis habituels, il n’y aura aucun conflit entre les deux secteurs », a-t-il assuré.

Les chauffeurs de taxis ont exprimé leur refus face à l’implantation d’une nouvelle société de transport qui prévoit d’utiliser des taxi-scooters, pour transporter les clients à Tunis.

S’exprimant sur les ondes de Mosaïque FM, le secrétaire général de l’union tunisienne des taxis individuels Faouzi Kharbouch a indiqué qu’il s’agit d’une concurrence déloyale, et qu’ils s’opposeront de toutes leurs forces à ce projet, une fois mis en place.

« Nous avons déjà envoyé des correspondances au ministère de l’Intérieur, du Transport pour dénoncer l’implantation de cette société, car il s’agit d’une activité de transport et non pas de location de scooters, cela nécessite forcément des autorisations pour pouvoir transporter des clients et assurer leur sécurité », a-t-il expliqué.

Un service de taxi-scooters devrait débarquer en Tunis mi-décembre prochain. Il s’agit d’une start-up baptisée Intigo qui prévoit de mettre en place un système de transport à l’aide de ces scooters lié à une application mobile, et dont les tarifs sont 30% moins chers que ceux des taxis.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo