L’ancien expert de l’OMS, Habib Latiri, futur ministre de la Santé publique ?

Dr Habib Latiri, une expérience de 30 ans à l’OMS | CP : ghiadvisors

Dr Habib Latiri, expert international qui a occupé de hautes fonctions au sein de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) et diplômé de Harvard, pourrait être le successeur du ministre de la Santé publique, Slim Chaker, décédé d’une crise cardiaque le 8 octobre dernier.

Selon Assabah dans son édition du vendredi 20 octobre 2017 et citant des sources bien informées, Dr Habib Latiri aurait rencontré le chef du gouvernement, Youssef Chahed, durant sa dernière visite aux Etats-Unis.

Ce n’est pas la première fois que le nom de Dr Habib Latiri est évoqué en Tunisie. En septembre 2011, le gouvernement transitoire avait refusé de soutenir sa candidature pour le poste de directeur général de l’OMS pour la région de la Méditerranée orientale (Emro).

Expert international qui a occupé de hautes fonctions au sein de l’OMS pendant près de trente ans n’avait pas été soutenu par son pays lorsqu’il s’était porté candidat au poste. Il était en pleine campagne quand la révolution tunisienne s’est déclenchée.

Il avait aussitôt pris contact avec les nouvelles autorités pour obtenir le soutien officiel de son pays. La ministre de la Santé à l’époque, Habiba Ben Romdhane, n’avait pas daigné s’intéresser à cette candidature.

Né en 1949 à Hammam-Sousse, Dr. Habib Latiri a une licence en sciences de la communication de la B. Franklin University, Washington DC, obtenue en 1974 et un doctorat en administration de la santé publique, de la Southeastern Nova University, Florida, obtenu en 1981, rapporte Kapitalis dans une biographie qui lui a été consacrée.

Entre 1987 et 2001, il a eu un certificat de formation pratique en gestion des soins de la santé, de Harvard, Boston, et un autre en réforme du secteur de la santé, de l’Institut de la Banque mondiale/Harvard University, Washington DC.

Dr. Latiri a réalisé plusieurs études et recherches spécialisées pour le compte d’organismes internationaux. Il a passé une carrière de 30 ans à l’Oms. En 1974, il rejoint le Bureau régional du Paho/Oms aux Amériques après avoir achevé un programme de formation chez Howell & Company.

Commentaires:

Commentez...