Tunisie : Mission archéologique réussie pour l’UNESCO

La mission archéologique sous l’égide de l’UNESCO a achevé lundi son exploration de 14 jours dans le banc des Esquerquis (Tunisie) et le canal de Sicile (Italie), en Méditerranée. Des scientifiques internationaux originaires de 8 États membres ont pour la première fois modélisé des épaves et amélioré la cartographie de la zone, afin de protéger à long terme cet important patrimoine subaquatique.

Cette mission est le résultat d’une coopération internationale sans précédent. Je tiens à remercier les huit États méditerranéens membres de l’UNESCO qui ont travaillé ensemble pour organiser et mener ces recherches scientifiques, sous la coordination de notre Organisation, sur la base de notre Convention de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique. (Audrey Azoulay UNESCO Director-General)

Des chercheurs d’Algérie, de Croatie, d’Égypte, d’Espagne, de France, d’Italie, du Maroc et de Tunisie ont collaboré pour cette mission. Elle s’est déroulée pendant 14 jours, à bord du navire scientifique français l’Alfred Merlin, dans les eaux internationales, sur le plateau continental italien, sous la coordination de l’Italie, puis sur le plateau continental tunisien, sous la coordination de la Tunisie.

Cette mission se conclut par des avancées considérables, notamment la documentation en haute résolution d’épaves de navires datant de la période romaine jusqu’au XIXe siècle.

Cela confirme que le banc des Esquerquis est du plus grand intérêt pour le patrimoine culturel subaquatique mondial, selon un communiqué de l’UNESCO.

Commentaires: