Sami Tahri : la crise de la circulaire n°20 surmontée, nos revendications raisonnables

Le porte-parole de l’Union générale tunisienne du travail a affirmé que la crise de la circulaire n°20 entre l’UGTT et le gouvernement a été surmontée.

Il a précisé, dans une déclaration à IFM, ce mercredi 31 août 2022, que le gouvernement a finalement accepté la nouvelle formule de ladite circulaire.

Il est à rappeler que La circulaire n°20, interdisant les négociations avec les syndicats sans une autorisation préalable du secrétariat général du gouvernement, a créé une tension entre le gouvernement et l’UGTT. La centrale syndicale l’avait qualifiée de « infraction à la constitution et au droit international et balise la voie aux conflits ».

Par ailleurs, l’UGTT a soumis au gouvernement des propositions liées aux négociations sociales, notamment concernant les augmentations salariales dans les secteurs public et public, ainsi que la mise en œuvre de l’accord du 6 février. « Nous attendons la réponse du gouvernement quant à ces propositions », a indiqué Tahri.

Dans ce cadre, le porte-parole de l’UGTT a souligné que « les revendications de l’Union générale tunisienne du travail sont raisonnables. Nous avons patienté trop longtemps. Cela fait 4 ans que le citoyen tunisien souffre de la détérioration du pouvoir d’achat ».

Et d’ajouter : « les conditions dans lesquelles vit le citoyen tunisien sont devenues inacceptables ».

 

Commentaires: