Tunisie : Mesures légales visant certains syndicalistes, annonce l’Intérieur

Le ministère de l’Intérieur annonce que des mesures légales ont été engagées contre certains syndicalistes sécuritaires sur fond des derniers évènements relatifs à la sécurisation des festivals.

En effet, dans un communiqué publié ce mardi 16 août, le département annonce que ces mesures ont été prises pour éviter d’entraver le bon fonctionnement de l’appareil sécuritaire.

Ce qui a provoqué cette polémique ne sont autres que les déclarations des syndicats policiers. Ces derniers sont allés jusqu’à annoncer leur boycott des spectacles qui portent atteinte aux mœurs.

Le porte-parole du syndicat national des forces de sécurité intérieure, Chokri Hamada a d’ailleurs affirmé que « dorénavant, les forces de l’ordre refuseront de sécuriser les spectacles qui contiennent des atteintes aux mœurs ».

Le ministère de l’Intérieur a réagi à l’affaire Lotfi Abdelli en apportant un démenti en rapport avec ce qui a été diffusé concernant un refus d’assurer la sécurité du spectacle de l’artiste dimanche dernier à Sfax.

Dans un communiqué rendu public le 9 août, le ministère de l’Intérieur est revenu sur la polémique suscitée par le spectacle de l’artiste Lotfi Abdelli.

Le communiqué rappelle que seul le ministère de l’Intérieur est habilité à sécuriser les festivals et que les forces de l’ordre travailleront et assureront leurs missions sous le patronage des cadres sécuritaires.

Commentaires: