Tunisie : Les diplômés chômeurs veulent un décret présidentiel sur les méthodes de recrutement

La porte-parole de l’Association nationale des diplômés sans emploi, Afef Amami a appelé, dimanche, à la nécessité de trouver des solutions alternatives pour garantir le droit à l’emploi conformément aux dispositions de la nouvelle constitution.

Dans une déclaration à la TAP, Amami a jugé nécessaire la promulgation d’un décret présidentiel organisant les méthodes de recrutement en tenant compte de l’année de l’obtention du diplôme. Elle suggère, dans ce sens, la création d’une plateforme électronique listant les postulants pour un emploi selon le critère d’ancienneté dans le chômage. Une plate-forme qui servira de référence pour les bureaux d’emploi, a-t-elle précisé.

A noter que l’association, dont les membres ont récemment observé un mouvement de protestation devant le Palais présidentiel de Carthage, avait remis au conseiller du président de la République Meher Ghedira une série de propositions relatives à l’emploi des cadres.

Sur sa page dans les réseaux sociaux, l’association a publié une déclaration dans laquelle elle critique les tentatives d’imposer les sociétés locales le ou encore le programme « Pionnières » comme expériences réussies et d’avant garde.

Mais la réalité est que les diplômés en chômage sont loin d’être un groupe homogène ni par l’âge, ni au niveau de la spécialité, des préférences et de la vocation, lit-on de même source.

Commentaires: