La LTDH réclame la libération immédiate de la maire de Tabarka

Amel Aloui, affaire à suivre…

La section de Jendouba de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH) a appelé, dans un communiqué signé par son président Hédi Ben Romdhane, à la libération immédiate de la maire de Tabarka, Amel Aloui, incarcérée à la prison du Sers, du gouvernorat du Kef.

Elle estime que les motifs de son arrestation ne sont pas convaincants et qu’elle suit avec intérêt l’affaire.

En parallèle, elle a mandaté une délégation présidée par son vice-président, Fadhel Bedhiafi, pour rendre visite à la maire et s’entretenir avec elle, en aparté.

Rappelons que le juge d’instruction près le Tribunal de première instance de Jendouba a émis, le 9 août 2022, un mandat de dépôt à l’encontre de la maire de Tabarka, faisant l’objet d’une enquête pour corruption financière.

Pour sa part, Amel Aloui affirme être la cible d’un complot à cause de son combat contre la corruption.

Commentaires: