Ons Jabeur : « Faute de visa, ma famille ne sera malheureusement pas présente ! »

Ons Jabeur est sur le point d’écrire l’histoire. Elle qui dispute ce samedi 9 juillet 2022 sa première finale de Grand Chelem, celui de Wimbledon, veut devenir la première tunisienne, africaine et arabe à remporter un tel prestigieux titre.

Hier vendredi, dans une tribune qu’elle a publiée dans les colonnes du site de BBC, Ons Jabeur n’a pas caché sa déception compte tenu du fait que sa famille ne sera pas à Wimbledon pour la voir jouer.

« Mon frère Hatem prévoit de venir de Tunisie et j’espère qu’il sera là samedi, mais malheureusement les autres membres de ma famille n’ont pas de visa. Ce sera difficile pour eux, mais ils m’encourageront à la maison. Mes parents Samira et Ridha et ma sœur Yasmine ne peuvent pas venir à Londres, mais ce serait formidable que Hatem, et peut-être mon beau-frère, soient ici », a-t-elle expliqué.

« Mon inspiration c’est ma mère. Elle est une grande fan de tennis et m’a emmené dans un club de tennis alors que je n’avais que trois ans. Ma mère jouait avec ses amis et je commentais. Après les matchs, on m’a demandé comment elle pouvait perdre ! J’y passais toute la journée au club de tennis et j’adorais ça. Je me suis tellement amusé que j’ai même parfois oublié de manger. Les gens pouvaient dire que j’avais un talent à la façon dont je tenais la raquette et que je pouvais garder la balle sur la raquette », a-t-elle encore dit.

Commentaires: