Tunisie : Trois juges révoqués entament une grève de la faim

Première purge dans le corps de la magistrature décidée par Kais Saïed

Trois parmi les 57 juges révoqués dernièrement par décret présidentiel ont entamé ce mercredi 22 juin 2022, une grève de la faim.

Ils ont choisi le siège de l’Association tunisienne des magistrats pour annoncer leur décision, en présence de plusieurs autres juges.

Ils revendiquent tous l’annulation de cette décision et rejettent toutes les accusations de corruption de la part du président de la République.

Les magistrats ont entamé, ce lundi 20 juin 2022, leur troisième semaine de grève, en signe de protestation contre la révocation par le président de la République, Kais Saied de 57 juges.

La décision a été prise, samedi à l’issue d’une réunion en marge de laquelle il a été décidé de poursuivre la suspension des travaux dans l’ensemble des tribunaux judiciaires, financiers et administratifs, ainsi que les institutions judiciaires pour une semaine à compter de ce lundi 20 Juin 2022.

Commentaires: